PAS D’CLAQUES !

offre-pour-semo

Aucun enfant ne les mérite : élevons notre voix pour une éducation non-violente !

Même si la Suisse a signé la convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant et s’est engagée à protéger les enfants de la violence physique et psychologique, beaucoup trop d’enfants souffrent encore chaque jour de châtiments corporels.

Il est important que les enfants et les jeunes puissent avoir une éducation non-violente pour se sentir en confiance.

Chaque enfant concerné a besoin de savoir où il peut trouver de l’aide lorsqu’il rencontre des situations difficiles chez lui. De même, ses camarades devraient être sensibilisés pour alerter et demander de l’aide s’ils connaissent des jeunes concernés.

Téléchargez le Flyer de « Pas d’claques »
www.pasdeclaques.ch

thumbnail of rapport annuel_NCBI_2014

Téléchargez le rapport annuel 2014

Actuel

SANS PEUR CHEZ SOI
Prévenir les punitions corporelles auprès des enfants et des adolescents

Mercredi 10 Mai 2017 – Maison Farel, Bienne

Public :

Pour tous les cantons de Romandie: Directeurs-trices d’école, enseignants-tes, travailleurs-euses sociaux, éducateurs-trices, médiateurs-trices scolaires, conseillers-ères, animateurs-trices, spécialistes, juristes, services de l’instruction et responsables cantonaux ou municipaux ou de toute personne adulte francophone préoccupée par le bien-être et les droits de l’enfant.

Objectifs :

  • Échange de points de vue et d’expériences entre les personnes qui ont un lien avec la prévention des châtiments corporels en Suisse romande.
  • Présenter des informations sur les punitions corporelles, les expériences et les résultats de l’évaluation du projet « Pas d’claques ! ».
  • Promouvoir la collaboration entre les intervenants et les réseaux existants pour atteindre autant de personnes que possible.

Programme de l’atelier :

13h30 Accueil 

Yvonne Feri, présidente « protection de l’enfance Suisse » et conseillère nationale et Marcel Meier, président de la comission cantonale pour l’enfance et la jeunesse

  • Témoignage :…ce que les (petites) claques m’ont fait
  • L’urgence de prévenir la violence domestique auprès des enfants et des adolescents
  • L’école comme place privilégiée pour parler de la violence domestique

Pause et café 

  • D’où vient la violence ?
  • Le Projet préventif « Pas d’claques ! »  – présentation et retour d’expérience
  • Table ronde : « Responsabilités et Coopérations pour être « sans peur chez soi » »
  • Prochaines étapes et conclusion

17h00 Fin

Inscription préalable par E-Mail : romandie@ncbi.ch ou sur : www.pasdeclaques.ch

Inscription

Atelier CHF 40.-

Nous recherchons : des groupes d’enfants et de jeunes pour un projet participatif

A qui est destiné ce projet ?

Le projet s’adresse aux enfants et aux groupes de jeunes à partir de 10 ans environ, dans le cadre des écoles, des associations, des foyers ou des maisons pour les jeunes.

Pour cela, NCBI recherche des établissements partenaires dans le domaine de l’enfance ou de la jeunesse qui souhaiteraient développer ce projet.
Vous travaillez avec des jeunes dans un établissement scolaire, dans un foyer d’accueil, dans une association ou dans une église ? Vous êtes sensible à la prévention des punitions corporelles et vous souhaitez aider des enfants et des adolescents de façon participative à cette question ? Alors contactez-nous !

Contenu

Au début du projet, le groupe participe à un atelier de sensibilisation mené par une équipe expérimentée de NCBI Romandie. Ensuite, ce groupe se répartit sur différentes activités : certains jeunes conduisent des interviews au sujet des punitions corporelles, d’autres dessinent, créent des slogans qui sont publiés sur des dépliants, enfin d’autres encore organisent un événement public pour les jeunes de l’établissement, les parents et les personnes intéressées.

Ainsi, tous apprennent à discuter de la violence éducative et à savoir où obtenir de l’aide en cas de nécessité.

Financement

Ce projet est soutenu par le Fonds suisse pour les projets de protection de l’enfance et il sera évalué par un bureau spécialisé. NCBI a déjà soutenu et accompagné de façon professionnelle la mise en œuvre de plus de 20 projets. Donc dès l’automne 2014, nous sommes à la recherche de nouveaux projets de sensibilisation sur les châtiments corporels et les 8 premiers en Suisse romande seront subventionnés.

NCBI Suisse est une association à but non lucratif, politiquement et religieusement neutre, qui milite pour l’élimination des préjugés et pour la résolution constructive des conflits.

Soutien

Ce projet est soutenu par :

 

        

 
        SAJV

 

Kinderschutzprojekte

 

Contact

Benoît Bailleul

Téléphone 079 616 97 17 ou e-mail romandie(at)ncbi.ch

Commentaire

J’avais honte d’être frappée parce que je ne savais pas que les enfants ont des droits.

– Jelena